Ces investigations techniques seront donc menées durant litération précédente : cest ce quon peut appeler la préparation de litération.
4) Peut-on mettre en place des outils communs?
Nous avions un ESB en amont, et des bases de données en aval, quil a fallu répliquer.
Cest assez classique dans les entreprises aussi grandes, pas forcément très logique selon les demandes malheureusement.Elle a demandé beaucoup de matériel, étant donné que la mise en place dun environnement complet de test nécessite tous les environnements en amont et en aval afin de faire des tests dintégration probants.Cest un mode de fonctionnement normal, et voulu dans la mesure où amor en linea de colombia on veut réellement rester au niveau du produit lors des refinements : si des investigations techniques sont nécessaires, il vaut mieux couper court au refinement baila desnuda muy putita et se revoir une fois quelles sont menées.Point faibles : Pas de planning partagé, pas de levier.Je nai jamais vu un chef déquipe, ou chef de projet BI, qui ne connaisse rien au métier de lentreprise, et, je pense que cest un grand avantage quand il sagit de trouver un PO pour Scrum.Ils doivent également bien garder note des échanges passés pour rester efficaces au fil des réunions espacées dans le temps.On entend souvent dire à propos de Scrum, que bien appliquée, cette méthode de travail peut convenir à nimporte quel projet dans nimporte quel domaine fonctionnel.Mais doù viennent ces sujets qui remplissent le backlog?La coordination avec ces équipes est donc primordiale.Finalement, nous sommes même allés plus loin en formalisant cette solution via un document à imprimer, un petit cahier qui sert au"dien.Du point de vue de léquipe, on peut dérouler ces rituels dans lordre chronologique : Le PO demande laide de léquipe lors des refinements pour construire un backlog et lestimer.Être bien discipliné sur la gestion des Impediments.2) Peut-on mettre en place un Daily commun?La bonne idée du Workshop.Livraison dun planning à 3 mois.





Les premières estimations nétant que très peu fiables, il a fallu faire le saut de lange : communiquer sur un premier planning au client, en espérant être plus ou moins dans les clous selon les estimations des développeurs.
Il faut donc prendre le temps de définir les différents produits que gère léquipe, ainsi que les différents canaux darrivée des fonctionnalités.

[L_RANDNUM-10-999]